Grâce à un système contre l’errance, une résidence garde l’un de ses résidents en sécurité

Grâce à un système contre l’errance, une résidence garde l’un de ses résidents en sécurité

PeelCheshireImaginez le scénario suivant: il se fait tard, vous êtes assis à votre bureau, rattrapant le temps perdu sur du travail. Un membre de votre personnel entre dans la pièce en état de panique.

Quelle est votre première pensée?

Si vous êtes en charge d’une résidence prodiguant de l’assistance, votre esprit se met en marche. Y a-t-il eu un accident? Est-ce que quelqu’un est blessé?

En fait, l’une de vos résidentes ne peut être localisée. Elle a tout simplement disparu.

Cette situation pourrait arriver à n’importe qui…mais ce ne s’est pas produit dans l’établissement de Dianne Austin.

 

 

Un désastre évité grâce à l’alerte d’errance Aetonix

Dianne Austin est la directrice exécutive de Peels Cheshire Homes à Brampton, ON; une organisation offrant des unités de résidence avec support aux adultes ayant des handicaps physiques. Depuis son bureau dans l’établissement, Dianne n’est qu’à deux pas de ses résidents.

Un soir, Dianne se présenta à une réunion avec son équipe de directeurs. Elle quitta la réunion quelques moments. Dans le corridor, elle parla avec un résident avant de retourner à ses collègues. Appelons-le Dan.

Plus tard, une fois la réunion complètement achevée et les membres de son équipe ayant quitté, Dianne fit un peu de nettoyage. L’établissement était tranquille, laissant croire que tous les résidents étaient au lit. Toutefois, ce n’était qu’une impression, quelque chose était arrivé.

«J’ai entendu la sonnette de la porte extérieur» dit Dianne. «Lorsque je me suis tourneé vers la porte, j’ai aperçu Dan* avec un membre du personnel voulant revenir à l’intérieur.»

Il est très probable que Dan ait suivi l’équipe de directeurs à l’extérieur. Presque qu’instantanément, avant que toute situation dangereuse puisse se développer, Dan fut localisé par un membre du personnel et guidé à un endroit sécuritaire de manière amicale.    .

Au sujet des actions du membre du personnel, Dianne Austin s’exprima: «Je veux féliciter le membre du personnel pour la manière dont elle a gérer la situation. Elle est seulement sortie à l’extérieur calmement, localisa Dan, puis, le ramena dans l’établissement avec respect.» Avec une approche délicate, Dan ne sut vraiment jamais qu’il n’aurait pas dû être seul à l’extérieur.

Toutefois, comment le personnel a-t-il découvert qu’il était sorti à prime à bord? Lorsque Dan erra à l’extérieur de la distance sécuritaire (à l’extérieur du bâtiment), les personnes responsables pour ses soins furent alertées par son bracelet de sécurité Aetonix. Le bracelet fait partie d’un système d’alerte et de communication plus large qui permet aux donneurs de soins de garder leurs clients en sécurité.

«Dieu merci nous avions le système Aetonix le soir dernier», écrit Dianne Austin, « ou qui sait combien de temps se serait écoulé avant que le personnel ne s’aperçoive que Dan n’était pas dans le bâtiment.»

 

Une situation commune

L’équipe de Peel Cheshire Homes de Brampton a pu éviter un situation désastreuse en incluant Aetonix dans leur plan de réponse d’urgence.

La planification est importante. Des histoires au sujet de résidents errant silencieusement loin des donneurs de soins vigilants sont souvent rapportées. En fait, le phénomène se produit chez 49% des enfants autistes et chez 60% des personnes atteintes d’Alzheimer.

Faisons face à la réalité: l’errance se produit. Malheureusement, les conséquences peuvent être tragiques.  Avec la technologie adéquate, les établissements de soins ou ceux prodiguant de l’assistance peuvent grandement réduire les risques que ce genre d’évènements posent pour leur résidents.

Lorsque Dianne Austin nous inclua dans un message électronique racontant le récent succès de son personnel, nous étions ravis. Nous travaillons afin de garder les gens en sécurité. Rien ne nous rend plus fier que de voir des donneurs de soins dévoués utiliser Aetonix pour cette fonction.

 

 

*Le nom du résident fut changé pour raison de confidentialité