Ralentir la propagation du COVID-19

Dépistage à distance de vos patients, sans frais au Canada à l’aide de aTouchAway™

Le Canada n’a pas été autant touché que certains pays cependant, les choses pourraient devenir incontrôlables très rapidement si des mesures de prévention ne sont pas prises. Afin d’éviter la propagation du COVID-19, Aetonix rend l’utilisation de aTouchAway gratuite pendant quelques mois pour le dépistage à distance des cas potentiels de COVID-19.

Cela peut être aussi simple que d’envoyer un lien à vos patients, que ce soit à partir d’un hôpital, d’une résidence de personnes âgées ou d’une agence de soins de longue durée. À partir de ce lien, les patients pourront être dépistés à distance à l’aide d’une série de questions, au besoin suivi par un professionnel de la santé ou voire même des spécialistes en cas d’urgence. Tout cela à l’intérieur de l’intimité de leur propre maison, ce qui évite toute contagion.

Aetonix Systems Inc. a commencé à fournir des soins à distance aux patients en 2014 et était en avance sur son temps lorsque toutes les lois concernant la télésanté et les soins à distance étaient encore en cours de règlement. Maintenant en 2020, avec toutes ces années passées à aider les hôpitaux du Canada à créer des programmes de soins à distance sous leur responsabilité, Aetonix est bien placé pour aider à lutter contre COVID-19.

* Voir la brochure ci-dessous pour constater la simplicité du processus de dépistage à distance. Notez que le nombre de cas indiqués dans cette brochure sont basés sur les données disponible le 10 mars. Pour des données plus récentes, veuillez vous référer au lien Suivre l’épidémie dans les provinces touchées sous Ressources utiles.

Réaction

Le Premier ministre Trudeau a promis un fonds de  $1.1 billion fund pour lutter contre le COVID-19, incluant des dépenses pour diverses activités, telles qu’une réaction immédiate de la santé publique, le soutien aux provinces et aux territoires, les programmes de travail partagé, etc. Des cliniques spécialisées ont été mis en place dans toutes les régions, pour dépister les canadiens revenant de voyage et qui ont été mis en quarantaine avant qu’ils retournent à la maison. L’Université de Toronto a développé un modèle de transmission des maladies qui prévoit que le virus pourrait toucher au moins 35% des Canadiens, si la moitié des cas bénins étaient identifiés et isolés. Il est conseillé aux individus d’appeler les lignes d’urgence de la santé publique s’ils ont des symptômes de la maladie.

Remboursement en Ontario

À compter du 14 mars, le ministère de la Santé et l’Ontario Medical Association ont créé trois codes temporaires qui permettent le dépistage virtuel des patients par téléphone et par vidéo.

Codes temporaires
K080- Évaluation mineure d’un patient par téléphone ou vidéo, ou conseil ou information par téléphone ou vidéo au représentant d’un patient concernant le maintien de la santé, le diagnostic, le traitement et / ou le pronostic. 23.75 $

K081-a. Évaluation intermédiaire d’un patient par téléphone ou vidéo, ou conseil ou information par téléphone ou vidéo au représentant du patient concernant le maintien de la santé, le diagnostic, le traitement et / ou le pronostic, si le service dure 10 minutes minimum; ou
b. psychothérapie, soins psychiatriques ou de santé mentale primaire, consultation ou entrevue effectuée par téléphone ou vidéo, si le service dure au moins 10 minutes 36.85 $

K082- psychothérapie, soins de santé mentale psychiatriques ou primaires, consultation ou entrevue effectuée par téléphone ou vidéo par unité (unité signifie une demi-heure ou la majeure partie de celle-ci) par unité 67.75 $

K083- Consultation ou visite d’un spécialiste par téléphone ou vidéo payable par augmentation de 5 $ à la fois

Unité de session COVID-19
H409 par période d’une heure, ou la majeure partie de celle-ci 170 $

Pour plus de précisions, reportez-vous à ce qui suit bulletin.

L’Ontario a mis en œuvre des mesures améliorées pour protéger les Ontariens contre le COVID-19, ce qui comprend : un meilleur accès au dépistage.

Remboursement de la Colombie-Britannique

Le gouvernement de la Colombie-Britannique et les médecins  ont convenu que les consultations, les visites au bureau et les interventions non procédurales où il n’y a pas de frais de télésanté peuvent être réclamées en vertu des frais en personne avec un dossier de réclamation selon lequel le service a été fourni via la technologie vidéo ou par téléphone sont payables par MSP.

De plus, les limites de volume de pratique quotidienne générale sont suspendues. Les services directement liés au COVID-19 doivent inclure le code de diagnostic C19.

Pour une liste complète des codes de télésanté / soins virtuels de la Colombie-Britannique, voir ici.

Québec

À partir d’hier (16 mars), les omnipraticiens du Québec pourront effectuer des consultations par téléphone ou virtuellement. Les médecins du Québec sont encouragés à utiliser cette pratique par La Fédération des médecins omnipraticiens du Québec (FMOQ) et aussi par le Gouvernement.